Rafraîchir sa voiture

Comment rafraîchir sa voiture sans ou avec peu de clim ?

rafraichir voiture

Votre voiture ne dispose pas ou plus de climatisation, ou vous désirez tout simplement vous en servir le moins possible pour faire des économies ? Nous vous présentons quelques astuces très simples pour obtenir de meilleures températures lors de nos étés caniculaires…

Avant tout la couleur de votre véhicule a un impact

Toutes les couleurs sombres absorbent plus d’infra-rouges. Si vous désirez avoir une voiture moins chaude à la belle saison, réfléchissez bien avant de choisir votre couleur ! En effet, une voiture noire est bien souvent très agréable à regarder, mais c’est typiquement le type de voiture qui se transformera en four solaire quasiment toute l’année.

Il faut donc privilégier les voitures de couleur claire, en la matière les voitures blanches, si possible avec un maximum options blanches (rétro, pare-chocs, volant, tableau de bord…) vous aideront non pas à rafraîchir votre voiture, mais d’avoir une température plus acceptable après un stationnement au soleil. Notez que les matériaux aussi ont leur rôle à jouer.

Avoir une voiture noire, la meilleure solution pour battre des records de chaleur !

Lors d’un épisode caniculaire, avec des pointes à 40°c à l’ombre, s’il n’y a pas de vent, la température au soleil peut atteindre, voire dépasser les 55°c. Un véhicule sombre, pourra après un stationnement prolongé de plusieurs heures, atteindre une température intérieure de 70 à 80°C, contre 60°C maximum pour un véhicule blanc…

Imaginez ce que peut faire une telle température sur les matériaux intérieurs de votre véhicule, les objets stockés (une amie a connu le cas de la bombe anticrevaison qui explose dans l’habitacle…), mais aussi sur votre système cardio-respiratoire et de vos différents passagers….

En outre, si vous utilisez une climatisation, vous dépenserez beaucoup plus d’énergie pour rafraîchir une voiture qui fait 70°C contre 60°C, c’est logique.

Astuce : évacuer la chaleur en quelques instants

  1. Avant de démarrer votre moteur, la clim ou la ventilation, baissez tout simplement votre fenêtre côté conducteur, et elle seule, surtout pas les autres
  2. Refermez votre portière
  3. Allez du côté passager, ouvrez et fermez successivement votre porte passager le plus vite possible (une dizaine de fois)
  4. Cette action va créer un effet de piston qui va aspirer et repousser successivement l’air intérieur très chaud avec l’air extérieur un peu plus chaud. 

Avec un peu d’huile de coude, vous allez donc faire chuter de 8 à 12°C en moyenne la température interne du véhicule…

Vous pouvez maintenant démarrer le moteur, et la ventilation, si vous avez la climatisation, activez là après 1 à 2 minutes de ventilation, fenêtres ouvertes. Toujours climatiser avec les fenêtres fermées.

Le choix des matériaux….

C’est un conseil difficile à suivre, tant le prix des matériaux internes les plus adaptés pour la fraîcheur sont les plus chers !

Mais avec quelques centaines d’euros en plus, ou avec une négociation bien menée avec le vendeur, vous pourriez sans doute éviter le sempiternel tableaux de bord et volant noir ou gris anthracite….

Idem pour le choix de la sellerie, les couleurs sombres seront des éponges à IR, même si vous rêvez d’un intérieur cuir noir, pensez aux brûlures garanties derrière les cuisses ou dans le dos : short, mini-jupe, débardeur s’abstenir.

Utilisez différents accessoires pour vous aider 

Ce n’est pas forcément ma tasse de thé, car peu efficaces et consommatrices d’énergie, mais elles présentent l’avantage de la simplicité :

Les solutions à brancher sur l’allume-cigare 

  1. Le ventilateur : pour mémoire un ventilateur ne rafraichit pas l’air, il ne fait que le brasser, néanmoins il permet d’accélérer l’évaporation de la transpiration et procurer une sensation de fraîcheur réelle en surface de la peau.
  2. Le rafraîchisseur d’air : son principe est clair, faire passer un flux d’air sur une membrane imbibée d’eau, l’évaporation générant un échange d’énergie, l’air expulsé par le rafraîchisseur est plus frais de 2 à 3°C. Les inconvénients : il contient de l’eau et est donc plus lourd (cela devient donc un objet dangereux en cas de coup de frein violent) ; il ne fonctionne pas si l’air ambiant est déjà humide…

Les pare-soleil

Pour quelques euros, il vous est possible d’acquérir des pare-soleil isolant (aluminium + plastique à bulles), certes pas très esthétiques, mais efficaces, notamment contre les brûlures sur les fauteuils et le volant.

Un exemple de pare-soleil Feu Vert (c)

Les solutions 0 euros

Il existe des solutions toutes simples et efficaces qui ne nécessitent pas d’achats :

  • Laisser ouvertes vos fenêtres (½ cm) pour l’évacuation de l’air brûlant ;
  • Utilisation de serviettes éponges (claires) humectées à disposer sur le volant, tableau de bord, voire fauteuils (cuir, imitation cuir…) ;
  • Pare-soleil maison : du carton et de l’aluminium 
  • Et le gag : garer sa voiture autant faire se peut à l’ombre 😉

N’oubliez pas qu’à chaque fois que vous éviterez d’utiliser la clim, vous économiserez du carburant bien évidemment, mais vous limitez vos émissions de CO2, il en est de même si vous possédez une voiture électrique : vous gagnerez en autonomie, et en cycles de recharge, donc vous contribuerez à réduire également l’émission de CO2.



Publier une réponse

Curabitur justo in Donec odio lectus et, at venenatis vulputate,